International

Titulaire d’un statut consultatif auprès de l’ONU, Biovision œuvre, dans le cadre de ses projets internationaux, à la création et à la mise en place de conditions politiques favorables au développement d’un système alimentaire axé sur le modèle agroécologique. Son action consiste essentiellement à mettre en réseau des acteur·trices du monde politique, de la société civile et des milieux scientifiques, à mettre en avant des connaissances scientifiques et des exemples pratiques afin de favoriser l’apprentissage et l’échange mutuels, ainsi qu’à encourager les investissements financiers du secteur privé et des organisations philanthropiques en faveur de l’agroécologie.

Projets

International

Politique, Savoir
International, Kenya, Ouganda

Investir dans l’agroécologie

Le programme vise à favoriser les investissements dans les entreprises agroécologiques en Afrique subsaharienne et au-delà et à créer des conditions cadres favorables. L’objectif est d’encourager la diffusion des pratiques agroécologiques pour faire progresser la transformation des systèmes alimentaires.
Politique, Savoir
International, Kenya, Ouganda

Pour des politiques favorables à l’agroécologie

L’objectif de ce programme est de promouvoir la durabilité des systèmes alimentaires en Afrique subsaharienne et dans le monde en créant des conditions politiques cohérentes et équitables dans le sens d’une transformation agroécologique des systèmes alimentaires.
Savoir
International, Kenya, Suisse

Plus de recherche sur l’agroécologie

Ce projet vise à renforcer la recherche systémique en agroécologie. Une étude menée avec des partenaires internationaux de renom, a analysé les flux financiers destinés à la recherche agricole et les leviers les plus importants dans ce domaine.
Agriculture, Savoir
International, Kenya

Agroécologie contre le changement climatique

Le projet intègre l’agriculture dans la discussion internationale sur le climat, car l’agriculture conventionnelle constitue à la fois une cause et une aggravation importantes du problème. Nous sensibilisons les décideurs aux systèmes alimentaires durables et soutenons les petit∙es paysan∙nes dans la lutte contre le changement climatique avec des approches agroécologiques.
Agriculture, Savoir
Kenya, Zimbabwe

Push-Pull: diversité grâce à la recherche participative

Push-Pull est une méthode agroécologique qui permet d’augmenter les rendements de maïs et de mil sans pesticides ni engrais artificiels, et de lutter contre des ravageurs, tout en conservant l’eau dans le sol et en améliorant la fertilité. De plus, Push-Pull génère un fourrage précieux pour les animaux.

Articles

International

Qui sommes-nous

Les réponses de Biovision à la crise alimentaire mondiale

Hausse des prix des denrées alimentaires, blocage des livraisons de céréales, sécheresses extrêmes : cette année, la situation alimentaire s’est détériorée de manière dramatique pour des millions de personnes dans le monde. Elle est particulièrement précaire en Afrique de l’Est, où notre organisation gère une cinquantaine de projets. Quelles réponses Biovision apporte-t-elle à cette crise ?
Politique, Savoir

Le sol : la clé de la durabilité

Le sol est la base toute vie sur terre et joue un rôle essentiel dans la protection du climat. Découvrez dans cet article la multitude de fonctions étonnantes que le sol remplit et qui contribuent à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.
Politique

L’agroécologie prend son envol

Complexe, chronophage et impossible à mettre en œuvre à grande échelle – tels sont les préjugés courants sur l’agroécologie. Pourtant, un nombre croissant de résultats de recherche montrent qu’il s’agit une approche convaincante pour un système alimentaire durable. Son financement reste néanmoins un casse-tête. Découvrez comment Biovision insuffle de l’élan dans ce domaine.
Consommation

Alimentation – climat – écologie : quelles sont les avancées de l’année 2021 ?

L’année 2021 a été marquée par des débats passionnés sur l’avenir de nos systèmes alimentaires et la recherche de solutions durables. Dans cette interview, le président de Biovision Hans R. Herren et son directeur Frank Eyhorn expliquent ce qu’il en est ressorti et quels sont les leviers sur lesquels Biovision compte s’appuyer l’année prochaine.
Politique

COP26: le rôle de Biovision en tant que médiatrice

Fin octobre 2021, l’équipe du département Dialogue politique et plaidoyer s’est rendue à Glasgow afin de défendre les positions de Biovision au sommet des Nations Unies sur le climat (COP26). Les dernières découvertes en termes d’agroécologie et de climat, ainsi que l’objectif d’intégrer l’agriculture agroécologique dans les discussions sur le changement climatique, étaient du voyage.
Politique, Savoir

Le Sommet de l’ONU continue d’ignorer les raisons à l’origine du dysfonctionnement de nos systèmes alimentaires

Cette rencontre d’envergure mondiale a manqué une formidable occasion d’envisager des alternatives viables à nos modes de production actuels, dominés par une quête de profit aux conséquences dévastatrices pour l’environnement.
Politique, Savoir

L’agroécologie pour lutter contre le changement climatique

De plus en plus de personnes dans les pays du Sud sont touchées par les conséquences du changement climatique. Les agriculteurs-trices, en particulier, souffrent des phénomènes météorologiques extrêmes causés par le climat. Il est donc urgent de mettre en place des systèmes agricoles et alimentaires durables et résistants au climat.
Politique

Sommet de l’ONU sur les systèmes alimentaires: l’agroécologie en bonne posititon