Push-Pull: diversité grâce à la recherche participative

La différence saute aux yeux: à gauche, le maïs cultivé en Push-Pull, nettement plus vigoureux que le maïs conventionnel.

Push-Pull est une méthode agroécologique qui permet d’augmenter les rendements de maïs et de mil sans pesticides ni engrais artificiels, et de lutter contre des ravageurs, tout en conservant l’eau dans le sol et en améliorant la fertilité. De plus, Push-Pull génère un fourrage précieux pour les animaux. Biovision diffuse la méthode conjointement avec le Centre de recherche sur les insectes icipe. La phase actuelle du projet examine la culture de légumes dans les champs Push-Pull et son effet sur la diversité alimentaire des familles rurales.


Histoires de ce projet

Push-Pull : la tentation fatale des parasites et ravageurs

Les plantes et les insectes communiquent sans cesse – par exemple avec des appels ou de fausses promesses. C’est ce dont tire parti la méthode Push-Pull. Savoir plus.

« Aujourd’hui, nous avons assez à manger »

Janet Dzimiri, une petite paysanne du Zimbabwe, n'a pas pu nourrir sa famille après le décès de son mari. Le tournant est arrivé lorsque Jona Mutasa, également petit paysan au Zimbabwe, lui a parlé d'une nouvelle méthode de culture du maïs. Savoir plus.

Le héros des paysans

Jona et son épouse Roswiter sont fêtés comme des héros. Pourquoi? Ils ont repris Push-Pull, la méthode soutenue par Biovision au Kenya et l'ont répandue au Zimbabwe. Savoir plus.

Biovision : l’efficacité par l’action holistique

Afin d'appréhender des problèmes complexes, Biovision a choisi une approche qui considère de façon globale les différentes étapes du cheminement pour trouver des solutions adaptées. Savoir plus.