Marie-Luise Matthys

Communication et campagnes en ligne

«Nous ne serons jamais plus intelligents que la nature. Croire cela, c’est une idée radicalement illusoire. Comme si une cellule pensait qu'elle était plus intelligente que son organe ou si elle considérait son organe comme supérieur à l'organisme entier. »

Passer sa journée à compter des pois ? Marie-Luise est heureuse d’avoir fait cette expérience lors de ses études en agriculture biologique à Kassel-Witzenhausen. Toutefois, sa véritable passion n’est pas l’étude des légumineuses, mais des personnes qui pratiquent l’agriculture à petite échelle. Marie-Luise a effectué des recherches sur les perspectives locales dans divers pays d’Asie du Sud et d’Afrique de l’Est : que signifie une « bonne alimentation » pour les agricultrices et les agriculteurs du Kenya ? Comment le changement climatique affecte-t-il le travail des éleveurs de bétail en Éthiopie ? Comment la commercialisation de l’agriculture impacte-t-elle la vie rurale au Népal et au Rwanda ? Pour explorer ces questions et bien d’autres, Marie-Luise s’est rendue dans des régions reculées dépourvues d’infrastructures touristiques, a vécu sous une tente pendant plusieurs mois et a partagé la vie quotidienne des populations locales. Elle a donc non seulement trouvé des réponses à ses questions de recherche, mais a également appris de nombreuses chansons, expressions et recettes locales – avec ou sans pois.

Encore aujourd’hui, la recherche continue de passionner Marie-Luise. En plus de continuer à apprendre, elle veut aussi travailler de manière concrète à l’amélioration durable des conditions de vie des agricultrices et des agriculteurs. Chez Biovision, Marie-Luise supervise des projets sur les connaissances locales et le transfert de connaissances au sujet de l’agriculture biologique, notamment la méthode de culture Push-Pull. Elle s’appuie également sur les enseignements tirés de ses études dans le domaine de la philosophie et du NADEL Master of Advanced Studies en développement et coopération de l’université polytechnique de Zurich.  

Marie-Luise aime la diversité: culinaire sous la forme de variétés anciennes de légumes et de céréales, musicale en interprétant des airs de violon traditionnels et linguistique en apprenant des dialectes, en Afrique de l’Est comme en Suisse. 

 

« Retour à l'aperçu