Diffuser le savoir

Le développement dépend du savoir. Depuis 1998, Biovision rend accessible à l’ensemble de la population une connaissance et un savoir faire – traditionnels, mais aussi nouveaux. En veillant à ce que ce savoir soit utilisé sur le terrain.

En Afrique, plus de 80% des gens vivent de l’agriculture. Une amélioration des conditions de vie des populations rurales passe donc par une augmentation durable des rendements. Sur le continent noir, le savoir paysan et l’expérience sont généralement transmis des parents aux enfants. Souvent, cela ne suffit plus pour résoudre les problèmes actuels dans un environnement africain en forte mutation. Par exemple, le manque toujours plus préoccupant de terres cultivables ou les effets du changement climatique demandent des méthodes de culture améliorées et un savoir renouvelé.

Clé du developpment

Les méthodes de production modernes, vérifiées scientifiquement et écologiques ne sont encore que très peu répandues en Afrique. Biovision montre, dans des projets de base, des exemples concrets de succès. Des paysannes et paysans, ainsi que des décideurs de plus haut rang, doivent être sensibilisés pour que les solutions biologiques fassent école.

C’est pour cela que Biovision encourage une création de savoir indépendant et la diffusion d’informations axées sur la pratique par différents médias.

Des informations actuelles et pratiques pour les paysans africains

Biovision encourage un traitement indépendant du savoir et une diffusion d’informations pratiques par différents médias: journal paysan, émissions radio destinées aux paysans, site Internet www.infonet-biovision.org.