Plus de recherche sur l’agroécologie

Un chercheur sur le terrain au Kenya
Actuellement, il y a encore trop peu de fonds pour des projets de recherche comme la comparaison à long terme entre les méthodes de culture, qui montre la valeur ajoutée de l'agroécologie par rapport aux systèmes conventionnels.

Ce projet de notre division Dialogue Politique et Plaidoyer vise à renforcer la recherche systémique en agroécologie. Une étude menée avec des partenaires internationaux de renom, a analysé les flux financiers destinés à la recherche agricole et les leviers les plus importants dans ce domaine. Il s’agit maintenant de diffuser les résultats et les recommandations auprès des chercheurs et des bailleurs de fonds. Il est aussi important de les informer sur la valeur ajoutée des approches agroécologiques, afin d’augmenter les investissements dans cette direction. Nous organisons des tables rondes à cet effet. Une approche multi-acteurs permet de discuter des étapes à suivre pour renforcer ce type de recherche. A travers des visites de terrain, nous faisons découvrir des exemples réussis de projet agroécologique aux décideuses et décideurs. Nous mettons à disposition des bailleurs de fonds un outil développé par nos soins qui permet de comparer des portefeuilles de projets selon des critères agroécologiques. Enfin, nous soutenons la mise en place de formations en agroécologie dans les universités d’Afrique subsaharienne.

 


Histoires de ce projet

Où va l’argent destiné à la recherche en agriculture?

Biovision a présenté sa nouvelle étude sur les flux financiers dans la recherche agricole. A cette occasion, nous invitons bailleurs de fonds et scientifiques à une table ronde. Il s’agit de trouver ensemble les moyens d’investir davantage dans la recherche agroécologique. Lire...