Contrôle intégré de la mouche des fruits

Deux femmes se tiennent dans leurs manguiers et récoltent des mangues.

Les mangues représentent un marché lucratif. Cependant la mouche des fruits détériore massivement les récoltes des paysan-ne-s. Biovision propage le contrôle intégré contre ce fléau par les mesures suivantes : surveillance des populations des mouches parasites, élimination des mangues infectées tombées au sol, pièges parfumés et utilisation d’ennemis naturels (guêpes parasitoïdes). Les pertes de récolte dues à la mouche des fruits sont ainsi minimisées. En outre, le contrôle intégré contre les parasites – peu coûteuse à mettre en œuvre – permet d’augmenter nettement le revenu des familles paysannes. 

 


Histoires de ce projet

Les mouches dévoreuses de mangues sous contrôle

À Embu, au Kenya, Mme Ngare (à gauche) et sa sœur ont toutes les raisons de rayonner. Leur récolte de mangues est riche et elles-mêmes sont pleines de santé. Lire...

 

"J’ai dompté la mouche des mangues"

Pendant des années, les agriculteurs d'Afrique subsaharienne ont craint pour leur récolte de mangues. La raison : La mouche des fruits. Tandis qu'ils laissaient pourrir les mangues sur l'arbre, l'icipe et Biovision ont trouvé de petites héroïnes pour arrêter la mouche des fruits. Lire...

 

Rira bien...

„Le problème était énorme“, se souvient James Gichovi de Kimangaru (Kenya), lorsque des myriades de mouches des fruits se sont abattues sur ses mangues. „Cela grouillait de partout, nous n’avions aucune chance“. En fin de compte, il a trouvé un moyen de protéger durablement ses mangues. Lire...

 

Les "Dames bienfaisantes" de Meru

Les mangues sont délicieuses! Elles le doivent à la méthode de lutte intégrée contre les ravageurs mise en place dans notre projet "contrôle de la mouche des fruits". C'est aussi le succès d'un groupe d'entrepreneuses. Lire...