Qui apporte les œufs de Pâques ?

Par

Anna Schöpfer, responsable du programme Consommation durable chez Biovision

La consommation d’œufs a beaucoup augmenté ces dernières années. À Pâques, elle explose littéralement. Un phénomène qui n’est pas sans conséquences sur le bien-être animal et l’environnement.
Auf einem Eierkarton mit gefärbten Eiern sitzt ein Kücken.
Image: Roman Odintsow, Pexels)

En aviculture, on distingue essentiellement deux types d’élevages : les poules pondeuses, qu’on élève pour leur capacité à produire une grande quantité d’œufs, et les poulets de chair, dont on attend qu’ils fournissent une viande abondante. Les poules peuvent pondre près d’un œuf par jour pendant un an, après quoi elles sont remplacées par la génération suivante. N’étant pas adaptées pour la production de viande, les poules pondeuses sont généralement gazées.

Quant aux poussins mâles, également peu adaptés pour la viande, ils sont gazés ou broyés après éclosion. Bio Suisse a promis que plus aucun poussin ne serait tué dans le cadre de la production d’œufs bio d’ici 2026. La solution ? La poule à deux fins. Celle-ci pond « seulement » 250 œufs par année (à l’état naturel, les poules pondent une soixantaine d’œufs par an), les poussins mâles sont quant à eux mieux adaptés à l’engraissement.

La problématique de l’aviculture est la suivante : elle nécessite une grande quantité de maïs, de blé ou encore de soja, qui pourraient servir à l’alimentation humaine. En bref, en matière d’œufs : moins on en consomme, mieux c’est.

Faits et chiffres

En Suisse, environ 189 œufs sont consommés par personne et par an.

Tuées après un an de bons et loyaux services, les poules pourraient vivre jusqu’à huit ans.

Avec une part de marché de près de 30 %, l’œuf détient la palme des produits bio les plus consommés en Suisse.

L’élevage en cage est interdit depuis 1992.

Cependant, des produits importés tels que des pâtes ou des produits de boulangerie peuvent contenir des œufs issus de poules en cage.

Tous les œufs se ressemblent-ils ?

Die Clever-Spider zeigt, dass biologische Eier deutlich nachhaltiger sind, als konventionelle.

 

Pas si l’on compare élevage au sol et œufs bio. L’œuf bio l’emporte sur plusieurs critères. Cultivée en bio et en Europe, la nourriture des gallinacées est dénuée d’engrais et de pesticides chimiques de synthèse. Les poules bio sont élevées en effectifs de 2000 individus maximum et ont accès à l’extérieur et à un pâturage. Les poulaillers d’élevage au sol peuvent compter jusqu’à 18 000 individus qui voient à peine la lumière du jour et ne peuvent pas sortir

Pâques sans œufs ?

« À Pâques, ce ne sont pas des œufs que je cache dans le jardin mais des pierres peintes par exemple. Ma recette de tofu brouillé convainc tou·tes les amateur·trices d’œufs ! Faites revenir de l’oignon et de l’ail, émiettez le tofu et faites-le revenir puis ajoutez une quantité égale de tofu soyeux. Assaisonnez généreusement de paprika, de poivre et du petit plus : le kala namak, un sel noir au goût d’œuf en raison de sa teneur élevée en soufre. Pour donner au tofu brouillé sa couleur jaune, ajoutez un peu de curcuma. »

Anna Schöpfer

Responsable du programme Consommation durable en Suisse, Sounding Soil
a.schoepfer@biovision.ch

Nos nouvelles

Consommation

Surcycler, troquer ou acheter équitable : quelques conseils pour une mode durable

En Suisse, chaque personne achète une soixantaine de vêtements par an. En moyenne, nous possédons 120 vêtements dont 40 % ne sont portés que quatre fois, et ce sur une durée deux fois plus courte qu’il y a 15 ans. Les vêtements délaissés atterrissent souvent dans la poubelle ou au point de collecte de textiles usagés. Comment faire alors pour privilégier un mode de consommation durable tout en se permettant de temps en temps une petite virée shopping ?
Consommation

Organiser un grand événement de manière durable, est-ce possible ?

Le camp fédéral du Mouvement Scout de Suisse (CaFé) est le plus grand camp jamais organisé en Suisse, avec environ 30’000 scouts. Dagmar Püntener, totem Chaja, a fait partie pendant trois ans de l’équipe de direction du domaine de l’environnement et de la durabilité. Elle nous dit tout sur les secrets de l’organisation d’une manifestation d’une telle envergure.
Consommation

Les jeunes scouts, un exemple pour l’alimentation du futur

Cet été, l’exposition CLEVER participe au camp fédéral scout (CaFé), une rencontre qui a lieu tous les 14 ans. Quelque 30 000 scout·es venu·es de toute la Suisse campent deux semaines durant dans la vallée de Conches (VS).
Consommation, Savoir

Des produits chimiques dans vos pots de fleurs ?

Parmi les petits gestes simples qui permettent de profiter de sa séance de jardinage tout en préservant l’environnement vient l’étape du choix de son terreau. En effet, le terreau ordinaire contient fréquemment de la tourbe, des engrais minéraux et du phosphore.