Réactiver les savoirs traditionnels

Une femme est assise devant une cascade et s'occupe d'une plante.
Ikwa, une chute d'eau sur la rivière Kathita à Tharaka, est un ancien lieu de repos. La tradition interdit l'utilisation des sites sacrés, mais la pression s'accroît sur de tels endroits. Biovision s'engage donc pour la préservation de la culture locale et de l'environnement

Grâce à des mesures pour la conservation de la nature et des savoirs traditionnels, pour le renforcement de la sécurité alimentaire et une hausse des revenus, Biovision souhaite améliorer les conditions de vie de la population rurale kényane, en collaboration avec son partenaire de projet local. Les paysans impliqués sont non seulement formés à la culture écologique des avocats, des noix de macadamia et à la production de miel, mais également à leur stockage et à leur commercialisation. 

 


Histoires de ce projet

Un avenir durable - grâce au savoir traditionnel

Les petits paysans font face à la pression exercée sur les ressources naturelles du mont Kenya. Pour ce faire, ils s'appuient également avec succès sur les connaissances traditionnelles. Lire...