Grâce aux abeilles, un plus en termes de biodiversité et de revenus

Les abeilles sont les animaux de rente les plus importants dans l’agriculture, car elles pollinisent jusqu’à 80% de l’ensemble des plantes. Elles produisent aussi un miel sain, qui améliore l’alimentation des petits paysans en Afrique subsaharienne, et augmente leurs revenus.

Anna Steindl, communication

  • L’équipe de direction de l’Union pour le miel dans le local de vente.
  • Le pays de Shelema Negeris, près de Botar Boro, district de Tolay en Éthiopie.
  • Ruches modernes avec des cadres qui permettent une production de miel pur de haute qualité.
  • Les abeilles – des aides très appréciées par la population de Tolay.
  • Les femmes sont de bonnes apicultrices et se sont aussi lancées dans le commerce du miel.
  • Le miel est sain et considéré comme un médicament en Éthiopie.
  • Le miel du projet Biovision est certifié biologique et soumis à des contrôles de qualité stricts. Par exemple, sa teneur en eau est régulièrement vérifiée par un réfractomètre.
  • Le miel pur de qualité est difficile à trouver en Éthiopie, donc très demandé.

En Afrique de l’Est, le miel est très demandé et se vend à bon prix. De nombreuses familles de petits paysans de Tolay (Éthiopie) le savent depuis 2011. Au cours de ces sept dernières années, Biovision a proposé une formation d’apiculture moderne à plus de 1000  hommes et femmes de cette région reculée. L’utilisation de ruches simples à la place de corbeilles ou de rondins de bois creux, et l’emploi d’un "smoker" et de centrifugeuses manuelles sont devenues la norme à Tolay. Les apicultrices et les apiculteurs peuvent ainsi produire du miel certifié bio. Biovision transmet également aux personnes en formation d’importantes connaissances sur la commercialisation du miel.

Élevage moderne, et pas que pour le bien-être animal

Autant les hommes que les abeilles et l’environnement profitent de la formation à l’apiculture moderne. Les apiculteurs traditionnels manipulent le feu ouvert, ce qui donne au miel un fort goût de fumée, détruit des colonies d’abeilles entières et déclenche souvent des feux de brousse. De plus, les femmes ne sont pas autorisées à grimper aux arbres, donc elles sont exclues de la production de miel. Par contre, on peut travailler debout avec les ruches modernes. Aujourd’hui, ce sont 35 % de femmes qui participent au projet de Biovision.

Ça bouge et ça bourdonne, à Tolay. Des millions d’abeilles mellifères vivent dans la région. Elles pollinisent les cultures et assurent ainsi l’alimentation et les revenus d’environ 20'000 personnes. Rien qu’en 2017, ce sont plus de 20 tonnes de miel qui ont écoulées à travers l’Union.

Succès et prochaines étapes

En 2016, la Fondation MasterCard a visité le projet. La fondation était tellement convaincue de l’approche du projet à Tolay, qu’elle a soutenu l’icipe (Institut international de recherche sur les insectes), le partenaire local de Biovision, avec 10,35 millions de dollars US pour propager l’apiculture moderne à travers tout le pays et créer ainsi 12’500 places de travail pour des jeunes sans emploi (vers la nouvelle du 17 mars 2016).

Aujourd’hui, le projet de Tolay s’autofinance. Les apicultrices et apiculteurs commercialisent leurs produits par l’intermédiaire de l’Union pour le miel. Les connaissances sur l’apiculture moderne sont transmises dans les coopératives, et de nouvelles synergies entre les canaux de vente et de publicité sont à l’étude. Le projet s’est achevé fin 2017. Les expériences acquises sont intégrées dans le nouveau projet qui a commencé cette année dans le nord de l’Éthiopie, dans la zone de Wag Himra. Il met l’accent sur la création de jeunes entreprises de production et de commercialisation de miel dans des régions montagneuses isolées, et sur la plantation d’une prairie avec des plantes mellifères sur toute l’année.

Les abeilles fournissent d’importants services à l’agriculture et aux écosystèmes en pollinisant les cultures alimentaires pour les hommes. Elles méritent une attention et une protection particulières. Seules des populations d’abeilles saines et stables peuvent garantir la production agricole, et donc l’alimentation de l’ensemble de la population mondiale.