Le 20 octobre, votez avenir vivable

Par Sabine Lerch, Cheffe  " Programme Suisse "

 

Les élections du 20 octobre doivent marquer un changement de cap pour la Suisse: nos voix peuvent entraîner la réorientation – si urgente, si nécessaire – de la politique suisse vers plus de durabilité.

[Translate to Français:] Schweizer Flagge

Avant sa comparution au sommet de l'ONU sur le climat, Greta Thunberg a traversé les États-Unis. Elle a rencontré des activistes de l’environnement et des politicien-ne-s. Le New York Times résume ainsi son constat: aux États-Unis, il existe une controverse quant à l'existence même d'un changement climatique, alors qu’en Suède, il est accepté comme un fait (NYT, 18.9.2019). La Suède a une longueur d'avance sur la Suisse à cet égard. Nous discutons également de la crise climatique, mais certains nient ou contestent les faits. Pourtant, les responsables subissent de plus en plus de pression.

La politique des œillères, ça suffit!

Malheureusement, le changement d’ambiance n'a pas encore fait basculer le débat sur l'avenir de la politique agricole suisse (AP22 +). Malgré les résidus de pesticides toujours plus abondants dans l'eau potable, malgré la mort des abeilles et la perte de biodiversité, les conservateurs au Parlement (sous l’influence de l'Union suisse des paysans) s'opposent à l'idée de rendre l'agriculture suisse plus écologique et donc plus durable. Les faits sont clairement sur la table. Il y a 10 ans déjà, le Rapport mondial sur l'agriculture montrait qu'il était nécessaire de passer de la production conventionnelle aux méthodes agroécologiques. C'est seulement ainsi que le monde pourra nourrir 10 milliards de personnes en 2050 sans détruire notre planète en même temps.

Les impératifs écologiques doivent passer au premier plan

La nécessité d'une agriculture durable, fonctionnant avec et non contre la nature, a gagné en importance avec l’urgence climatique. Maya Graf, membre du Conseil de fondation de Biovision et conseillère nationale des Verts (BL) a demandé cet été au Conseil fédéral d’indiquer ce que la Suisse a fait ces dix dernières années pour mettre en œuvre les recommandations du Rapport sur l'agriculture dans le monde (IAASTD). Son interpellation a été renvoyée par le Parlement et le gouvernement doit maintenant y répondre.

Prendre la direction d’une Suisse durable

Les élections du 20 octobre nous donnent l'occasion d'accélérer le changement de cap. Elles peuvent marquer une transition en direction d’un avenir plus vert et plus durable. Le 20 octobre, ne ratez pas votre chance et choisissez des élu-e-s qui représentent vraiment votre souhait d’un développement écologique – un avenir pour tous, naturellement.