«Ma relation avec la nature a complètement changé»

17.08.2018

Nixon Onyimbo travaille à l’Institut international de recherche sur les insectes icipe à Nairobi, au Kenya. Sur place, il met en œuvre un projet commun de Biovision, icipe et d’autres partenaires pour la protection de la biodiversité. À travers son travail, il change non seulement la vie de petit-e-s paysan-ne-s à la campagne, mais aussi celle des habitants de son village natal de Samia, dans l’ouest du Kenya.

Par Daria Lehmann, stagiaire en coopération du développement

La route est si boueuse qu’on se sent dans la voiture comme dans un bateau qui naviguerait sur une mer agitée. Mais Nixon Onyimbo ne semble pas s’en inquiéter. Il y est habitué avec ses nombreuses opérations sur le terrain et peut facilement basculer de chauffeur à capitaine. Âgé de 42 ans, il travaille pour icipe depuis de nombreuses années. «En travaillant avec icipe et Biovision, j’ai appris que les plantes interagissent et qu’avec elles, on peut combattre des ravageurs», raconte-t-il avec enthousiasme. «Grâce à mon travail, j’ai compris que l’on peut profiter de l’environnement, et qu’il faut donc le protéger.» Ces dernières années, les choses ont bougé dans la ferme de Nixon Onyimbos: il utilise maintenant l’énergie solaire au lieu de lampes à pétrole, il a planté un millier d’arbres et veut introduire la technologie push-pull sur le champ de maïs de son fils. «Mon niveau de vie a radicalement changé», dit Nixon.

)) Combiner protection de la nature et lutte contre le paludisme

En plus de son engagement sur sa propre ferme, le collaborateur d’icipe est co-fondateur de Samia Ecosystems Conservation CBO, une organisation communautaire dont l’objectif est de protéger les marais et les prairies de Samia. «À cause de la déforestation, la température de l’eau des zones marécageuses s’élève. Cela a pour conséquence que les marécages deviennent un hotspot pour les larves d’insectes qui peuvent transmettre le paludisme», explique Nixon. «Nous essayons maintenant entre autres d’abaisser les températures en plantant des arbres avec les communautés voisines.» Des écoliers participent aussi aux activités de Samia Ecosystems Conservation CBO. Cela leur permet de découvrir l’importance des écosystèmes. En collaboration avec d’autres partenaires, des jeunes sont également formés à l’agriculture durable. Car comme le dit Nixon: «L’agriculture durable nous permet de vivre une vie saine et sûre.»

Lien supplémentaire:

Portrait de la semaine avec Nixon Onyimbo, en allemand: > continuer

[Translate to Français:] Nixon Onyimbo vor seinem Maisfeld.
[Translate to Français:] Nixon Onyimbo plant, die hier angewendete Push-Pull Technologie auch auf dem Maisfeld seines Sohnes einzuführen.
[Translate to Français:] Schulkinder lernen Massnahmen zum Bodenschutz.
[Translate to Français:] Godfrey Juma, der Koordinator der Samia Ecosystems Conservation CBO, bringt Schulkindern Massnahmen zum Bodenschutz bei.