Le manque de courage n’est pas un programme d’avenir

14.11.2018

L'agriculture et l'industrie alimentaire suisses peuvent plus facilement rele-ver les défis du marché et de la durabilité avec un cadre de politique agri-cole intelligent. Le projet PA 2022+ mis en consultation par le Conseil fédé-ral ne répond pas à cette exigence. Des améliorations sont essentielles si l’on veut sauvegarder les sols, le marché et le climat.

L'agriculture suisse a besoin de davantage de valeur ajoutée sur le marché, de coûts réduits et d'une différenciation dans le contexte international. Et le climat, les sols, l'environnement, le bien-être des animaux et la biodiversité doivent être sauvegardés. La PA 2022+ devrait lancer un programme de sauvetage qui responsabilise également les partenaires du marché des secteurs en amont et en aval.

Les propositions d'adaptation telles que l'introduction d'une contribution à l’exploitation, des prestations écologiques requises que très légèrement plus effi-caces (interdiction d'utiliser des pesticides avec des risques environnementaux accrus) et une attention un peu plus marquée portée à la qualité des sols, ne ca-chent pas un certain manque de courage pour l'avenir.
Récompenser les objectifs plutôt que les comportements est seulement mentionné. Les agricultrices et les agriculteurs doivent être considérés comme faisant partie de la solution et non comme du problème. La problématique des antibiotiques ou les excès d'ammoniac ne sont pas traités et on ne trouve rien concernant l'agriculture suisse comme puit de CO2. Les outils efficaces tels que les taxes d’incitation sur les pesticides ne sont pas mentionnés, de peur de réac-tions sévères. Les incitations erronées comme l’attribution de contingents tari-faires selon la prestation en faveur de la production suisse ne figuraient que dans un questionnaire.

Biovision et l'Alliance Agraire ne veulent pas davantage d'État. Elles veulent un État intelligent qui, dans le sense de l'Agenda 2030 de l'ONU, dynamise le secteur agroalimentaire suisse. Un État intelligent qui crée des incitations pour la compatibilité de la protection de l'environnement, la réussite commerciale et le soutien social. Il faudra en discuter ces prochains mois. Le refus n’est pas la solution.

Plus d'informations: Communiqué de presse du Conseil fédéral