Des partenaires forts

de Peter Lüthi, journaliste

Biovision s'appuie sur des partenaires locaux compétents et fiables. Les organisations locales sont proches de la population, connaissent leurs coutumes et ont de nombreuses années d'expérience dans les relations avec les différents peuples.

Un borana au nord-est du Kenya, projet "Chameaux contre sécheresse". Photo : Peter Lüthi / Biovision

Cette photo montre l’importance, dans nos projets de développement, de connaître et de respecter l’essence des êtres humains, leurs traditions, leur façon de penser et d’agir. Sur place, Biovision s’appuie sur des partenaires qualifiés et fiables. Les organisations locales sont proches des habitants, connaissent leurs habitudes. Elles ont de longues années d’expérience dans les relations avec des peuples différents et possèdent un haut niveau de compétences. À côté de cela, ces collaborations offrent des avantages très pratiques et tangibles : nos partenaires disposent d’infrastructures qui fonctionnent, de bureaux, de véhicules et de moyens de communication modernes. Ce qui élimine le besoin pour Biovision d’investir dans des équipements. Nous pouvons ainsi utiliser les dons directement et efficacement.
 

  • À l’icipe, l’un des partenaires les plus importants de Biovision, les véhicules sont entretenus de manière professionnelle. L’Institut international de recherche sur les insectes maintient une infrastructure qui fonctionne bien pour la recherche appliquée sur le terrain.
  • Dans le projet Farmer and Pastoralist Collaboration de Biovision en Tanzanie, les Massaï font un grand pas : ils apprennent à planter des légumes et à obtenir du foin pour les périodes de sécheresse. Cela n’a été possible que grâce à notre organisation partenaire Sustainable Agriculture Tanzania (SAT) et sa co-directrice Janet Maro.