Focus sur les femmes

Ces portraits raconcent comment ces femmes ont saisi l'occasion de développer leurs connaissances avec Biovision et d'autres organisations partenaires locales, afin de pouvoir nourrir sainement elles et leur famille. D'autres histoires mettent l'accent sur des femmes qui se sont fait un nom dans les sciences ou la gestion d'organisations.

Notre vision est celle d'un monde avec une alimentation suffisante et saine pour toutes et tous, produite par des personnes en bonne santé dans un environnement sain. Malheureusement, les femmes sont encore souvent désavantagées dans de nombreux endroits, c'est pourquoi l'égalité des sexes (objectif de développement durable 5) est un thème central pour Biovision. Nous soutenons de nombreux projets en partant du principe que la proportion de femmes doit être paritaire.

Biovision renforce les femmes

Les femmes jouent un rôle majeur dans l'agriculture et donc dans la sécurité alimentaire. Elles gèrent leur propre potager, s’engagent activement dans les groupes paysans, continuent à se former et dans certains cas créent leur entreprise. Mais trop souvent, le fardeau du travail au champ repose uniquement sur les femmes et les filles. Et pourtant, elles sont généralement privées du droit de s'exprimer et de participer. Leurs conditions de vie sont souvent précaires. C'est pourquoi les femmes et les jeunes constituent un groupe cible particulier dans nos projets, ce qui entraîne des effets positifs durables dans la communauté concernée.

La participation égale des sexes dans les processus de développement est une obligation pour Biovision. Les nécessités, les compétences et les opportunités liées au genre sont prises en compte et mises en œuvre dans tous nos projets. Des questions comme l'impact de la croissance démographique sur la santé, ou le statut des femmes et les pressions sur l'environnement sont cruciales pour le succès à long terme des approches durables. C’est dans ce contexte qu’elles sont traitées.

Projets de promotion féminine

Biovision soutient la culture des légumes traditionnels avec le projet "Diversité dans l’assiette et au champ", contribuant ainsi à une alimentation équilibrée au Kenya. La plupart des bénéficiaires du projet sont des femmes.