Stratégie Biovision 2021-2024

Notre vision

Un monde avec une alimentation suffisante et saine pour toutes et tous, produite par des personnes en bonne santé dans un environnement sain.

Notre mission

Nous incitons les gens à travailler pour une transformation agroécologique du système alimentaire. Biovision apporte ainsi une contribution significative à la mise en œuvre de l'Agenda 2030 au niveau local, national et international.

Avoir un impact

Au niveau politique et social, il est nécessaire bifurquer vers une transformation du système alimentaire. Dans ce but, Biovision poursuit une approche systémique, agissant comme un bâtisseur de ponts avec un grand nombre d'interlocuteur-trice-s en s’appuyant notamment sur les leviers suivants:

  • Promotion des innovations agroécologiques et leur diffusion en coopération avec les institutions de recherche locales et le secteur privé.
  • Transfert de connaissances et renforcement de la capacité d'agir des communautés et organisations locales.
  • Rassembler différents acteurs, avec dialogue politique pour changer les conditions-cadres.

>> Version à imprimer (PDF)

Notre partenaire

À partir de 2021, Biovision et le Centre Écologique Albert Schweitzer (CEAS) travailleront ensemble. Cette alliance s’exercera au sein d'un programme commun largement soutenu par la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Nos objectifs

La principale priorité du travail de Biovision: avoir un impact sur la réalisation des Objectifs de développement durable (Agenda 2030). Nous mettons l'accent sur l'ODD 2 "Faim Zéro" avec une nourriture suffisante et saine.

Biovision apporte une contribution importante à divers objectifs de développement durable (ODD). Cliquez sur l'image pour agrandir.


Ce que nous voulons réaliser

  1. Communautés rurales résilientes en Afrique subsaharienne : sécurité alimentaire améliorée, revenus accrus et production respectant l'environnement grâce à l'application d'innovations écologiques et de méthodes de production adaptées aux conditions locales.
  2. Capacité d'action des acteurs locaux renforcée : que les organisations de la société civile, instituts de recherche, entreprises et particuliers soient formés et aient les moyens d'œuvrer à la transformation agroécologique.
  3. Conditions-cadres favorables : les décideur-euse-s politiques et économiques alignent de plus en plus leurs programmes et leurs investissements sur les principes agroécologiques.
  4. Populations sensibilisées : de plus en plus de personnes sont engagées dans une transformation durable du système alimentaire.


Nos 3 champs d’action

Projets de développement en Afrique subsaharienne.

Nous pratiquons un développement participatif des approches agroécologiques et des innovations holistiques. Nous développons ainsi la résilience des communautés, une meilleure sécurité alimentaire, une utilisation plus durable des ressources dans les zones rurales et périurbaines. Simultanément, nous renforçons l’aptitude des personnes impliquées à entrer elles-mêmes dans un cycle d'innovation participative et à obtenir des conditions-cadres plus favorables. Des bonnes pratiques issues de projets Biovision servent à montrer au niveau local ou international comment fonctionne la transition agroécologique.

En savoir plus >>>

Dialogue politique et plaidoyer aux niveaux mondial et national

Nous dialogons avec les décideur-euse-s politiques, économiques et scientifiques pour les engager dans la transformation agroécologique. Nous transmettons des connaissances actuelles pertinentes, rassemblons diverses parties prenantes, promouvons des alliances et les bonnes pratiques. En renforçant les acteurs locaux et en les rapprochant des acteurs nationaux et internationaux, nous stimulons le changement et la création de conditions-cadres favorables.

En savoir plus >>>

Programme Suisse

Nous nous engageons activement pour la mise en œuvre l'Agenda 2030 en Suisse, notamment au niveau de l'agriculture et des systèmes alimentaires durables. Dans ce but, nous travaillons avec les milieux politiques, scientifiques, le secteur privé, la coopération internationale et le public. Nous mettons en réseau et mobilisons des universités, centres de recherche, représentant-e-s de la société civile et entreprises afin de développer conjointement des solutions durables. Nous favorisons les solutions concrètes et applicables qui motivent les parties prenantes du système alimentaire à prendre des décisions durables, aménager un cadre favorable, mettre en œuvre des bonnes pratiques.

En savoir plus >>>