Finances

 

Dépenses

Avec 9.2 millions de francs, nous avons financé en 2021 le portefeuille de projets Biovision le plus complet à ce jour. Les conséquences de la crise du Covid-19 ont toutefois compliqué le travail de projet de nos partenaires en Afrique subsaharienne, le travail de notre équipe Dialogue politique et plaidoyer ainsi que notre travail de projet en Suisse. Il en a résulté une diminution des dépenses, principalement due à des retards dans les projets de développement, à l’annulation, au report ou à la tenue virtuelle de conférences et de réunions internationales, ainsi qu'à une réduction des activités de sensibilisation dans le cadre du programme Suisse. Malgré cela, nous avons pu investir environ 2.1 millions de francs (plus 29.9 %) de plus dans nos projets que l’année précédente.

Nous calculons les charges de collecte (collecte de fonds et frais publicitaires) selon les directives en vigueur du Service suisse de certification pour les organisations à but non lucratif (ZEWO). Ces dépenses permettent à Biovision d'avoir un financement diversifié avec une forte base de donateur∙trices. L'année dernière, elles se sont élevées à environ 1.84 million de francs, ce qui correspond à 15.3 % des charges totales. Les charges administratives en 2021 se sont élevées à 0.99 million de francs (8.3 % des charges totales).

Produits

Dans le cadre des partenariats institutionnels, nous avons reçu une contribution de programme de 4.05 millions de francs de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Les dons individuels privés et les dons affectés de partenaires institutionnels ont également permis de soutenir nos activités en 2021. Les cotisations reçues des donatrices et donateurs se sont élevées l'année dernière à 1.1 million de francs, et nous avons reçu 0.6 million de francs supplémentaires sous forme de legs. Ainsi, Biovision enregistre des recettes record de 14.6 millions de francs pour l'année 2021. Le capital de fonds (affectés) augmente à 0.96 million de francs grâce à la diminution des dépenses pour les projets.

Résultat

Biovision enregistre en 2021 un résultat positif après modification des fonds de 2.086 millions de francs. Le solde positif est attribué au capital de l’organisation ; 1.886 millions de francs sont attribués au capital lié pour les projets et 200 000 francs au capital libre.

Perspectives d’avenir

Nous regardons l’avenir avec confiance et comptons pour l’année 2022 sur environ 12.7 millions de francs en faveur de nos projets (plus 3.5 millions de francs). Pour ce faire, il est prévu d'utiliser les fonds affectés cumulés dans le capital du fonds en raison de la pandémie, soit 0.96 million de francs, et d'investir une partie du capital organisationnel prévu pour les projets. Grâce au résultat financier positif de 2021, Biovision peut garantir le taux de réserve prévu selon les directives ZEWO avec l’augmentation du volume de programme prévue en 2022.

Nous remercions chaleureusement nos fidèles donatrices et donateurs pour leur confiance. Par leur soutien à Biovision, il∙elles nous permettent mener les opérations conformément aux buts de la Fondation. Un grand merci également à nos partenaires institutionnels et à la DDC qui, par leurs contributions à des projets et programmes en Suisse, dans le monde et avec nos partenaires de projets en Afrique subsaharienne, nous permettent un engagement durable selon nos axes prioritaires.

»Télécharger le rapport annuel au format PDF (6MB)

 

Chiffres clés 2021

  • * Charges, résultat financier inclus/Recettes extraordinaires
    ** Plus bas que d’habitude en raison de la Covid-19

En tant que fondation certifiée par la ZEWO, Biovision remplit les exigences comptables édictées pour les organisations suisses d’utilité publique. La comptabilité se tient selon les principes de la Swiss GAAP RPC 21 destinés aux organisations d’utilité publique sans but lucratif. Elle est contrôlée par une entreprise de révision externe.

Pour la recherche de fonds, Biovision s’engage à respecter les directives éthiques de Swissfundraising.

Les dons effectués en Suisse peuvent être déduits des impôts. Dans le droit en vigueur aux Etats-Unis, Biovision est considérée comme une organisation publique de bienfaisance selon la section 501(c)(3).