Conseil de fondation

Dr. Hans Rudolf Herren

Président du Conseil de fondation

Le docteur Herren est une sommité mondiale parmi les scientifiques actifs dans la lutte biologique contre les parasites. Il a vécu en Afrique et y a fait des recherches pendant plus de vingt-cinq ans.

De 1994 à 2005 il a dirigé l’institut international de recherche sur les insectes (ICIPE) à Nairobi, au Kenya. L’ICIPE joue un rôle central dans la lutte contre les nuisibles, les parasites et les maladies dans les pays en développement. Le docteur Herren a reçu de nombreux prix pour ses recherches en faveur du bien de l’humanité. En 1995 il a été le premier Suisse à recevoir le Prix mondial de l’alimentation.

En mai 2005 on lui à confié officiellement la présidence du Millenium Institute à Washington. Cet institut international aide les gouvernements de pays en développement à utiliser des méthodes permettant un développement durable. En 2013, Hans Rudolf Herren et Biovision ont reçu le Right Livelihood Award, aussi connu sous le nom de Prix Nobel Alternatif.
Plus »

Dr. Barbara Frei Haller

Pharmacienne et Ethnobotaniste, Ardez

Barbara Frei Haller, titulaire d’un doctorat en pharmacie, chargée de cours en ethnopharmacie à l'EPF de Zurich. Sa recherche et son enseignement se concentrent sur les interactions entre les personnes et les plantes dans différentes cultures. Elle a fait des investigations au sud du Mexique sur les plantes médicinales, et en Afrique de l'Est à l'icipe sur la prévention du paludisme avec des plantes locales. Depuis 2000, elle est conseillère de la pharmacie de l'Ospidal Val Müstair à Santa Maria dans les Grisons et travaille à temps partiel dans des pharmacies communautaires. Elle est entrée en contact avec Biovision à travers un reportage de la télévision suisse sur ses recherches à l’icipe. Elle est entrée au Conseil de fondation en 2001.

Mathis Zimmermann

Avocat, Zurich

Mathis Zimmermann est partenaire depuis 1995 du cabinet d'avocats Steinbrüchel Hüssy. Ses domaines d'expertise incluent le droit des sociétés et des contrats, les fondations et les associations, les questions immobilières, l’héritage et la planification successorale, ainsi que le droit du travail. Avec Hans Rudolf Herren, Jürg Weber et Andreas Schriber, Mathis Zimmermann fait partie de l'équipe fondatrice de Biovision. Il est membre du Conseil de fondation depuis le début.

Prof. Dr. Ruedi Baumgartner

Prof. em. pour développement ETH, Zurich

Ruedi Baumgartner était jusqu’en 2008 co-directeur d’études au Cours postgrade sur les pays en développement (NADEL) à l'EPF de Zurich. Dans son enseignement, il se concentre sur les stratégies de programmes de coopération Nord-Sud, leur mise en œuvre opérationnelle et leur évaluation dans différents contextes culturels, sociaux et économiques. Il a assumé des conseils et des mandats de formation pour la coopération bilatérale au développement.

Ruedi Baumgartner est membre depuis 2005 du Conseil de fondation de Biovision.

Paula Daeppen-Dion

Représentante d’ONG à l’ONU, Zurich

Paula Daeppen-Dion est née aux États-Unis d’Amérique et a une longue carrière professionnelle dans la santé dentaire et publique. Elle a de l’expérience dans la gestion du secteur sans but lucratif et la représentation d’ONG auprès de l’ONU, en mettant l’accent sur les questions de genre, la collecte de fonds et la gestion d’événements. Elle a développé de nombreux contacts au sein des Nations Unies en tant que représentante d’ONG. Elle est engagée entre autres comme conseillère au UN-NGO Committee on the Status of Women, ainsi qu’à la NGO Alliance for Health Promotion. En tant que networker internationale active, elle promeut et poursuit la mission et les objectifs de Biovision dans le domaine de la collecte de fonds et de relations publiques. Elle a été déterminante dans le processus qui a permis à Biovision de recevoir l’accréditation de l’ONU pour le statut consultatif général avec ECOSOC et UN DPI. Elle fait partie du comité de fondation depuis 2010.

De plus: networker, conseillère sur les questions internationales de genres, relations publiques et collecte de fonds, représentante UN NGO ECOSOC et DPI

Martin Fässler
Ancien haut responsable de la DDC

Martin Fässler a été jusqu'en octobre 2013 chef d'état-major de la DDC (Direction du développement et de la coopération), puis encore un an conseiller de la DDC pour les questions stratégiques. Après divers postes dans le secteur social, il a joué un rôle actif depuis 1990 dans la coopération au développement et a accumulé une expérience dans divers pays africains.

En 2015 et en 2016, il a soutenu la Fondation Biovision dans l'élaboration de sa nouvelle stratégie pour 2020. Depuis début 2016 il est un membre du Conseil de fondation Biovision.