Dialogue politique et plaidoyer

Avocats de l’agroécologie sur la scène mondiale

L’équipe de dialogue politique et de plaidoyer de Biovision s’engage au niveau international pour des meilleures politiques en faveur des petits paysans et des systèmes alimentaires durables.

Dans l’équipe de plaidoyer, nos « avocats » défendent une agriculture durable au niveau mondial. Depuis 2012, elles et ils représentent les intérêts des paysans africains lors des conférences internationales dans le cadre du projet « Changement de cap dans l’agriculture », en dialogue avec des politiciens et des autorités. Ce projet est soutenu par la Direction suisse du développement et de la coopération (DDC), l’agence onusienne FIDA et diverses fondations. Nous avons tout d’abord réussi à sensibiliser des gouvernements africains à la durabilité des systèmes alimentaires. Par la suite, Biovision a accompagné les autorités concernées dans l’examen critique de leur politique agricole sur ce plan, de manière à la rendre plus écologique, plus sociale et plus économique. Plus facile à dire qu’à faire. « Nous avons dû trouver des États et des ministères qui réellement voulaient planifier à long terme, qui voulaient devenir résilients face aux cycles politiques et financiers », explique Stefanie Pondini de l’équipe plaidoyer.

Premiers succès au Sénégal et au Kenya

Le ministère sénégalais des Finances et de la Planification politique, ainsi que le ministère de l’Agriculture du Kenya, de même que la société civile et les groupes paysans des deux pays collaborent avec Biovision depuis plusieurs années maintenant. Les deux ministères participent financièrement au projet « changement de cap ». Ils ont formé leurs experts à une planification politique systémique et durable. Plus important encore : les points de vue très différents sur l’orientation du futur système alimentaire sont ouvertement discutés dans un processus démocratique. Les paysan/nes concerné.es le prennent comme un signe d’appréciation. Ils gardent leurs invitations officielles aux sessions comme un bien précieux : le signe d’un avenir où rien ne se décidera sans les agriculteurs/trices.

Les thèmes


Nouvelles